CAÏLCÉDRAT VERS KOLDA

khaya senegalensis

Voici un majestueux caïlcédrat (Khaya senegalensis)

Quand on passe sous son ombre la température ambiante chute d’au moins dix degrés. Autrefois en furent plantés sur toutes les grandes avenues des villes du Sénégal (hormis Saint-Louis). A Dakar le centre ville en était garni mais petit à petit et pour faire place au béton ils sont soit sauvagement élagués, soit simplement abattus. L’homo-betonus n’aime pas les arbres même si sur 365 jours il lui dédie un journée…

#LaurentGerrerSimonCopyright

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s